Home

About Us

Honey Industry/
Beekeeping

Education / Resources

Bee Health Roundtable

Sponsorship

Food Safety

Save Our Bees

New Beekeepers' Handbook

Beekeepers' Handbook (French)

Contact Us

Bee Talk Newsletter Signup


Export to EU

Canadian Food Inspection Agency

Subject:  Exports of Honey to the European Union

The European Union (EU) has implemented new certification requirements for the export of honey to the Member States of the European Union effective May 01, 2007.

Effective immediately, all shipments of honey destined to a Member State of the European Union must be accompanied by the attached Health Certificate for Imports of Honey and Other Apicultural Products Intended for Human Consumption (Health Certificate) signed and stamped by a Canadian Food Inspection Agency (CFIA) inspector.  Only honey that is produced or processed in a CFIA registered honey establishment is eligible for export from Canada.

The following countries are member states of the EU: Austria, Belgium, Bulgaria, Cyprus, Czech Republic, Denmark, Estonia, Finland, France (including Guyana, Martinique, Guadeloupe and Réunion), Germany, Greece, Hungary, Ireland, Italy, Latvia, Lithuania, Luxembourg, Malta, Netherlands, Poland, Portugal, Romania, Slovakia, Slovenia, Spain (including Andorra and Canary Islands), Sweden, and the United Kingdom.

Despite the implementation of Health Canada’s and CFIA’s policy on Working Residue Levels (WRL) for Honey, exporters must be aware that veterinary drug residues within these levels do not meet the requirements of EU legislation.  Detectable levels of veterinary drug residues could result in the removal of honey from the European marketplace.

 Exporters requiring a Health Certificate must send the following documents to their local CFIA Inspection office at least 7 working days prior to container loading:

1.    Request to Export Honey to the European Union

Make sure to provide the name and address of the person who will receive the completed signed certificate.  An original signed certificate will be sent by courier (at your expense) to yourself or an agent that you designate.

2.    Exporter’s Declaration for the Export of Honey to the European Union

This is the exporter’s guarantee that the honey is produced according to the Honey Regulations and meets the EU requirements with respect to veterinary drug residues

3.    Health Certificate for Imports of Honey and Other Apiculture Products Intended for Human Consumption

Please complete the indicated boxes of Part I: Details of Dispatched Consignment according to the attached instructions.

CFIA will generate only one original signed certificate.

If required, the shipment must be available for verification by a CFIA inspector.

Export verifications for monitoring purposes will be conducted by CFIA inspectors, at no cost to the exporter, to ensure that the documentation submitted correctly identifies the intended shipment.  If the information on the Exporters Declaration and the Health Certificate does not match the documentation of the intended shipment, the shipment is considered Non-Satisfactory.

 The exporter’s subsequent export requests will trigger an export follow-up inspection and the applicable inspection fee will apply until three (3) consecutive export shipments by the same exporter are satisfactory.

Exporters must note that:

The Honey Regulations require the CFIA establishment registration number to appear on all containers of the shipment.

The CFIA will not issue export documents if the shipment is not available for verification or has already left Canada at the time the request for export documents is made.

The documents mentioned above are available electronically from the CFIA.  Completed documents may be submitted to the CFIA inspection office by e-mail.


L'Agence Canadienne d'inspection des Aliments

Objet : Exportations de miel à destination de l’Union européenne

Veuillez prendre note que l’Union européenne (UE) impose de nouvelles exigences de certification à l’exportation visant le miel destiné aux États membres de l’Union européenne. Ces nouvelles exigences sont en vigueur depuis le 1er mai 2007.

À compter d’aujourd’hui, tous les envois de miel destinés à un État membre de l’Union européenne doivent être accompagnés du Certificat sanitaire pour l’importation de miel et d’autres produits de l’apiculture destinés à la consommation humaine (certificat sanitaire) ci‑joint. Ce certificat doit être signé et estampillé par un inspecteur de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA). Seul du miel produit ou transformé dans un établissement de traitement du miel agréé par l’ACIA peut être exporté par le Canada.

Les pays suivants sont membres de l’Union européenne : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, le Danemark, l’Espagne (y compris l’Andorre et les îles Canaries), l’Estonie, la Finlande, la France (incluant la Guyana, l’Île de la Martinique, la Guadeloupe et la Réunion), la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte,le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède.

Malgré la mise en œuvre de la politique de Santé Canada et de l’ACIA relative aux Limites fonctionnelles de résidus (LFR) dans le miel, les exportateurs doivent savoir que les résidus de médicaments vétérinaires qui se situent à l’intérieur de ces limites ne respectent pas les exigences réglementaires de l’Union européenne.

La présence de concentrations décelables de résidus de médicaments vétérinaires dans le miel pourrait entraîner son retrait du marché européen.

Les exportateurs qui souhaitent obtenir un certificat sanitaire doivent transmettre les documents suivants au bureau d’inspection de l’ACIA de leur région au moins sept jours ouvrables avant le chargement du miel.

1.    Demande d’exportation de miel à destination de l’Union européenne

Veuillez indiquer le nom et l’adresse de la personne qui recevra le certificat une fois qu’il sera rempli et signé. L’original du certificat signé vous sera transmis par service de messagerie (à vos frais) en main propre ou par l’entremise de l’agent que vous aurez désigné.

2.    Déclaration de l’exportateur pour l’exportation de miel à destination de l’Union européenne

Il s’agit de l’attestation de l’exportateur selon laquelle le miel est conforme aux prescriptions du Règlement sur le miel et respecte les exigences de l’Union européenne concernant les résidus de médicaments vétérinaires.

3.    Certificat sanitaire pour l’importation de miel et d’autres produits de l’apiculture destinés à la consommation humaine

Veuillez remplir les cases indiquées de la partie I : Renseignements concernant le lot expédié, conformément aux directives annexées au certificat.

L’ACIA produira un seul original du certificat signé.

L’envoi doit être accessible pour q’un inspecteur de l’ACIA puisse le vérifier au besoin.

Les inspecteurs de l’ACIA mèneront des vérifications à l’exportation à des fins de surveillance, sans frais pour l’exportateur, pour s’assurer que les documents soumis donnent une description exacte de l’envoi prévu. Un envoi est jugé non satisfaisant lorsque l’information figurant sur la déclaration de l’exportateur et le certificat sanitaire ne correspond pas à celle contenue dans les documents d’exportation relatifs à l’envoi.

Les demandes d’exportation ultérieures de l’exportateur déclencheront une inspection de suivi à l’exportation et des droits d’inspection seront exigibles jusqu’à ce que trois (3) envois consécutifs du même exportateur soient jugés satisfaisants.

L’exportateur doit être informé de ce qui suit.

Le Règlement sur le miel exige que le numéro d’agrément de l’établissement attribué par l’ACIA apparaisse sur tous les contenants de l’envoi.

L’ACIA ne délivre pas de documents d’exportation si l’envoi n’est pas disponible aux fins de vérification ou s’il a déjà quitté le Canada au moment de la présentation de la demande des documents d’exportation.

Les documents susmentionnés sont fournis électroniquement par l’ACIA. Une fois remplis, les documents peuvent être transmis par courriel au bureau d’inspection de l’ACIA.

Back